t
François de Mazières - Agir Ensemble
 
Parcours
La 1ère circonscription des  Yvelines
Législatives 2012

« 2012-2017 : 5 années de pragmatisme et de conviction »

Au terme de mon mandat parlementaire, je souhaite vous rendre compte de ce qu’est mon activité législative. Depuis cinq ans, je me suis fixé une exigence démocratique de transparence et vous retrace l’ensemble de mes interventions sur ce site Internet et sur ma page Facebook.

A l’heure de ce premier bilan, je souhaite revenir sur quelques temps forts de mon action.

J’ai été amené, en tant que spécialiste des questions culturelles pour le groupe LR, à coordonner les travaux de l’opposition sur la grande loi culturelle du quinquennat et à intervenir sur les différents débats touchant à ce secteur. Même si l’écoute de la majorité a été faible, je suis toutefois parvenu à obtenir des avancées significatives sur le rétablissement des financements aux conservatoires et atténuer certaines dérives sur la protection du patrimoine.

Mon second domaine de prédilection est celui des finances locales puisque j’ai défendu les collectivités très affaiblies par la mise en place de mesures complexes et opaques.

Mon troisième sujet de compétence est celui des questions d’urbanisme et de logement, où en tant qu’orateur de l’opposition sur le projet de loi Duflot, j’ai alerté le gouvernement sur des dispositions compliquées aux effets très négatifs sur la construction.

Cette volonté de ne pas complexifier la loi, de veiller à la maîtrise des dépenses publiques, de préserver notre socle éducatif, de notre culture, de notre patrimoine a guidé mon action.

Mon engagement est celui d’un parlementaire de terrain qui reste mobilisé et à votre écoute.

Fidèlement,

François de Mazières

En résumé : depuis 2012, mon travail parlementaire en chiffres…
- 3093 amendements co-signés ;
- 15 questions orales au gouvernement ;
- 139 questions écrites ;
- 116 propositions de loi ou de résolution co-signées.

Au cours de ces douze derniers mois…
- 83 interventions en commission ;
- 92 interventions en séance publique.